Comment réaliser un état des lieux de location

Comment réaliser un état des lieux de location

L’un des meilleurs moyens de minimiser les risques de litiges avec les locataires au sujet du remboursement des dépôts à la fin de la location est de réaliser un état des lieux de location complet et clair au début de chaque location.

Réaliser un état des lieux de location

Il est recommandé de réaliser un état des lieux de location détaillé au début de la location. Cela permet de s’assurer que la propriété soit laissée dans le même état que celui dans lequel elle avait été louée à l’origine. Lors de la visite, l’inventaire doit détailler l’état actuel de la propriété, y compris les descriptions, l’âge et l’état des installations et du mobilier. Cela aide les propriétaires et les agents de location à comparer l’état de la propriété à l’enregistrement et au départ. Assurez-vous que l’inventaire soit rédigé dans un langage clair et définit les termes utilisés pour signaler l’état ou la propreté des éléments du bien à louer. Il doit être suffisamment clair pour qu’un tiers puisse comprendre sans leur présence. Si un inventaire n’est pas effectué ou s’il n’est pas suffisamment détaillé, cela peut donner lieu à un litige à la fin du bail. Or, traiter un litige en matière de dépôt peut être stressant et coûteux pour les personnes impliquées, c’est pour cette raison qu’il est conseillé d’éviter une telle situation.  Assurez-vous que votre contrat de location contient les sujets spécifiques tels que l’entretien du jardin ainsi que les niveaux de nettoyage requis au moment du départ.

Ce qu’il faut noter lors d’un état des lieux de location

Lors de l’etat des lieux location, assurez-vous de noter l’état de l’intégrité structurelle des mobiliers, tels que la structure du lit et les supports. Vérifiez si l’un des meubles de la propriété est déjà endommagé, taché, déchiré ou ébréché. Vérifiez que toutes les portes fonctionnent bien et, verrouillez-les correctement. Notez tous les signes de moisissure ou d’humidité sur les murs. Notez également l’état des plinthes et des cadres de portes. Identifiez les traces, les taches ou les dommages sur les étagères, les surfaces, le plafond, les zones peintes ou le papier peint. Tout cela doit être noté dans le rapport d’inventaire.L’état des lieux permet  de noter l’état de la propriété avant et après la location ainsi que le montant du dépôt de garantie à remettre au locataire. Afin d’éviter les litiges, il doit être réalisé en présence du propriétaire et du locataire. Il faut en effet que le rapport soit signé et validé par les deux parties. Il peut également servir de preuves en cas de litiges à condition qu’il soit complet et qu’il contienne toutes les informations nécessaires telles que des photographies. C’est pour s’assurer que tout soit en règle qu’il est recommandé de faire appel à une société spécialisée dans l’état des lieux.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.