Procédé hydrogène: idéale détection de fuite par gaz traceur

fuite d'eau

De nos jours, il existe plusieurs techniques de détection des fuites pour localiser et résoudre les fuites cachées, ce qui garantit un minimum de perturbations pour vous et votre maison. Le gaz traceur à hydrogène est un système très fiable qui offre des avantages significatifs par rapport aux méthodes de test de détection de fuites plus traditionnelles et moins sophistiquées. Si vous pensez avoir une fuite et que des dégâts d’eau sont déjà visibles, contactez un professionnel.

Recherche  de fuite d’eau à l’aide de gaz traceur

Il s’agit d’un des systèmes de test les plus polyvalents et les plus avancés en matière de détection des fuites disponible. Un gaz traceur spécialisé, un mélange inerte de 5 % d’hydrogène et de 95 % d’azote, est utilisé pour remplacer l’eau dans les canalisations qui fuient. Sous pression, ce gaz va s’échapper de la fuite et remonter en vertical à travers le sol, le plancher ou les murs. Le gaz peut s’échapper à travers les sols en béton, le bois et tous les types de revêtements de sol, y compris les carreaux, les stratifiés et les moquettes. Une sonde sensible permet de localiser la fuite en détectant toute trace de gaz. La recherche de fuite au Nidronpeut être utilisée sur tous les types de fuites de tuyaux, y compris le chauffage central, le chauffage par le sol, les conduites principales, chaudes et froides, et constitue un moyen très précis de trouver les fuites. Il est primordial de laisser un professionnel localiser une fuite, car il utilise un équipement de traçage du gaz qui est à la pointe de la technologie et le meilleur équipement du marché.

Comment le gaz traceur hydrogène détecte-t-il une fuite d’eau ?

Aucune fuite n’est jamais la même, la détection nécessite donc une gamme complète de solutions et des années d’expérience pratique. Un spécialiste de fuite d’eau Antibes utilise différents équipements de détection de fuite y compris l’azote hydrogéné (Nidron). Le mélange gazeux d’hydrogène est libéré en toute sécurité dans le tuyau où se trouve la fuite suspecte. Avec les atomes les plus petits et les plus légers de l’atmosphère, l’hydrogène s’échappe par la fuite la plus minuscule et se dirige vers la surface où il est reconnu par les sondes de détection sensibles au gaz. L’augmentation et la diminution des concentrations d’hydrogène sont mesurées et sont affichées numériquement sur l’écran de l’unité électronique. Lorsqu’une augmentation de la concentration de gaz est détectée, les capteurs acoustiques se déclenchent également. La précision de cet instrument permet de détecter des fuites d’eau là où d’autres méthodes ont généralement échoué.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.